Les douleurs dorsales pendant l’allaitement maternel sont fréquentes et sont généralement induites par une mauvaise posture et/ou une mauvaise technique d’allaitement. Le stress, courant lui aussi chez les jeunes mamans, peut également causer des maux de dos en raison d’une tension supplémentaire.

Alors, asseyez-vous, détendez-vous et soyez prêt à vous mettre à l’aise !

Si vous aussi vous ressentez une douleur constante dans le haut du dos lorsque vous allaitez, voici quelques conseils qui pourraient bien vous aider à les réduire et/ou à les prévenir.

La classique (et douloureuse) mauvaise posture pendant l’allaitement maternel

Ce n’est un secret pour personne, une des grandes causes des maux de dos dans ce monde est la mécanique externe. Toute mauvaise posture prolongée ne peut être bénéfique pour la santé de votre colonne, cela va de votre position lorsque vous conduisez à votre posture au travail.

Et devinez quoi ? L’allaitement ne déroge pas à cette règle ! Voilà donc votre problème (et celui de millions d’autres femmes je vous rassure), lorsque vous vous penchez vers votre bébé, cela crée inévitablement du stress et des tensions sur votre colonne vertébrale. Alors vous vous dites peut être, oui, mais moi je ne me penche pas, mais regardez y de plus près, il est fort possible que vous le fassiez sans même vous en rendre compte…

Vous le savez sûrement, mais souvenez-vous-en en tout temps, amenez bébé à vous plutôt que de porter votre sein à votre nouveau-né. S’il le faut, achetez un coussin d’allaitement (aussi appelés coussin de maternité ou polochon de grossesse), ces accessoires peuvent aider à maintenir une voûte dorsale bien droite.

coussin allaitement

Le coussin d’allaitement n’est pas utile que pendant l’allaitement !

C’est réellement un MUST HAVE, il permet de soutenir le poids du nourrisson et de surélever ce dernier afin de la le nourrir dans une position naturelle. Mais ce n’est pas tout !

Très polyvalent, il permettra aussi :

  • de faciliter l’allaitement simultané de jumeaux
  • de ne pas appuyer sur la cicatrice en cas d’allaitement après césarienne
  • d’aider le papa à allaiter son “poupard” au biberon
  • de bien caler votre tout-petit lorsque celui-ci commence à tenir assis
  • de vous lover dedans pour un instant de relaxation devant la TV

Il y a d’autres solutions que nous allons voir, mais celle-ci est une des plus faciles/rapides à mettre en place.

QUEEN ROSE Oreiller de grossesse, oreiller de corps avec la...
137 Reviews
QUEEN ROSE Oreiller de grossesse, oreiller de corps avec la...
  • Système de forme pour tout le corps - Grace à ce produit, vous pouvez vous détendre de la tête...
  • Revêtement possible à retirer - La fermeture éclaire permet de le retirer donc le coussin est...
  • Le soutien parfait pour le corps d'une femme enceinte - Le design confortable vous donnera une...

Essayez différentes positions

Lorsque vous commencez à ressentir le mal au dos, tentez de différentes positions. La position couchée sur le côté est très excellente pour soulager le dos, car votre bébé est alors soutenu par le canapé ou le lit sur lequel vous êtes allongée.

Vous pouvez aussi varier l’endroit où vous êtes assise sur le canapé, si vous avez par exemple l’habitude d’allaiter du côté droit du canapé, essayez de vous asseoir du côté gauche. Ce bête changement d’angle modifiera l’endroit où se trouvent les points de pression et réduira la tension sur une partie du dos.

Enfin, trouvez-vous une (vraie) chaise confortable pour vous détendre pendant l’allaitement. Prenez le temps de vous mettre à l’aise avant de prendre votre bébé en mains. Comprenez bien que vous allez passer beaucoup, beaucoup de temps à nourrir votre bébé, surtout au cours des premières semaines, alors autant vous à l’aise.

L’utilisation d’un coussin chauffant

Offrez-vous l’apaisement d’un coussin chauffant que vous placerez sur les parties douloureuses de votre dos, vos épaules ou votre cou pendant que vous vous pratiquez l’allaitement. Cela aidera vos muscles à se détendre et, espérons-le, à réduire la tension dans votre dos. La chaleur est aussi un excellent outil pour soulager la douleur.

Utilisez une écharpe porte bébé

Ces écharpes de portage fonctionnent très bien pour ce genre de situations, elles permettent au même titre que le coussin d’allaitement de soutenir le poids de bébé et de le maintenir en position sans que vous n’ayez trop de travail à faire.

Elles soulagent le travail des muscles douloureux de votre dos en plus d’offrir une excellente protection, ce qui en fait une option indiscutable quand vous devez sortir. Si bébé s’endort dedans, vous pouvez l’y laisser sans crainte, profitez-en pour faire vous aussi une petite sieste.

Faites-vous masser le dos.

On ne va pas se mentir, un massage est toujours agréable, et il peut aussi être utile pour soulager les muscles raides tout en procurant une sensation de bien-être et de détente. Vous pouvez donc demander à votre conjoint, mais le mieux reste tout de même de s’offrir les soins d’un professionnel, en instituts ou à la maison.

Pratiquez la gymnastique douce et le stretching

Même si vous avez plutôt en tête de vous reposer après un accouchement, faire un peu d’exercice doux pour renforcer et tonifier sa sangle abdominale n’est sûrement pas une mauvaise idée. Un abdomen bien gainé (les professionnels de la santé conseillent d’ailleurs souvent une rééducation périnéale et abdominale après un accouchement) et des lombaires entrainées restent les clés de voûte d’une bonne santé dorsale.

Ajoutez-y des exercices d’étirements et vous serez en mesure de prévenir vos douleurs au dos. En tête de liste, yoga et Pilates sont tout indiqués, en plus de cours de stretching. Vous pouvez aussi vous adonner à l’aquagym qui est excellente et non stressante pour vos articulations.

Chassez le stress

chasser le stress

Enfin, détendez-vous et réduisez autant que possible vos niveaux de stress. L’angoisse peut causer des tensions excessives dans vos muscles et provoquer les douleurs au dos, au cou et aux épaules.

Si vous vous sentez stressé, prenez du temps pour vous, du temps pour retrouver votre paix intérieur. Le yoga est encore une fois tout indiqué, mais vous pouvez aussi :

  • vous faire couler un bain chaud avec des huiles essentielles
  • vous adonner à la méditation et aux techniques de respiration (cela vous permettra de vous concentrer sur votre respiration à chaque fois que vous vous asseyez pour nourrir votre bébé)
  • tester l’acupuncture

Enfin, gardez à l’esprit que votre sommeil est votre meilleur allié, même s’il n’est pas toujours évident de faire de bonnes nuits avec un enfant en bas âge, misez au moins sur la qualité de celles-ci, aussi courtes soient-elles et dormez quand votre petit monstre se repose lui aussi.

Courage !