La douleur lombaire nocturne est un type particulier de lombalgie qui pourrait indiquer un problème sérieux avec votre colonne vertébrale.

En France, jusqu’à 40 % de la population souffre de lombalgies à un moment ou à un autre de sa vie. C’est même la deuxième raison de consultation médicale, vous n’êtes donc pas un cas isolé rassurez-vous.

Mais aussi démoralisante que puisse être la douleur dorsale, la plupart des cas sont gérables, et les personnes qui se reposent suffisamment et font de l’exercice correctement voient souvent leur état s’améliorer en quelques semaines.

Cependant, avec la douleur dorsale nocturne, on est bien souvent incapable de profiter du repos pourtant essentiel pour soulager la douleur…le serpent qui se mord la queue en somme !

Qu’est-ce que la douleur dorsale nocturne ?

La majorité des personnes souffrant de maux de dos sont capables d’ajuster la manière dont elles dorment pour se soulager de la douleur qu’elles ressentent durant la journée. Mais avec les maux de dos nocturnes, la douleur ne s’arrête pas au coucher, peu importe la position adoptée. Pour certains, la douleur s’aggrave. Et pour d’autres, la douleur ne commence qu’une fois allongé !

Une personne peut en fait passer une journée pratiquement indolore, mais la nuit venue, elle est en incapacité de passer une nuit complète de sommeil…

Quelles sont les causes de la douleur nocturne ?

Comme dans le cas des maux de dos “ordinaires”, la cause des douleurs dorsales nocturnes n’est pas toujours bien claire. Entre autres, les maux de dos peuvent être causés par l’une des causes suivantes :

  • Problèmes avec la façon dont la colonne vertébrale se déplace ou autres problèmes mécaniques, dont le plus courant est la dégénérescence du disque. Les disques sont des tissus entre les vertèbres qui fonctionnent comme un type d’amortisseur; les disques peuvent se décomposer avec l’âge.
  • Blessures telles que des entorses ou des fractures ou des blessures plus graves comme une chute ou un accident automobile.
  • Maladies et affections, comme la scoliose, une courbure de la colonne vertébrale, ou sténose rachidienne, un rétrécissement de la colonne vertébrale. Les calculs rénaux, la grossesse, l’endométriose, certains cancers et diverses formes d’arthrite peuvent tous causer des maux de dos.

Parfois, la cause des maux de dos peut ne pas être déterminée précisément.

Les maux de dos de nuit sont-ils signe de quelque chose de grave ?

En termes de graves problèmes de santé rachidiens, on retrouve souvent dans les “signaux d’alarme” les maux de dos nocturnes. Ces derniers peuvent en effet être un symptôme des tumeurs de la colonne vertébrale. Il peut s’agir d’une tumeur primaire, qui prend naissance dans la colonne vertébrale, ou d’une tumeur métastatique, qui résulte d’un cancer qui a commencé ailleurs dans le corps et s’est ensuite propagé à la colonne vertébrale.

Ce type de douleur est aussi un symptôme d’infection de la colonne vertébrale (ostéomyélite) et de spondylarthrite ankylosante (SA), une affection qui peut condamner la colonne vertébrale à une position fixe et immobile…

Les autres “signaux d’alarme” comprennent :

  • des douleur au dos qui s’étendent sur une ou deux jambes
  • une faiblesse, un engourdissement ou des picotements dans les jambes
  • des problèmes avec le contrôle de l’intestin ou de la vessie
  • des douleurs et/ou palpitations dans l’abdomen
  • de la fièvre
  • des zones chaudes au toucher
  • une perte de poids inexpliquée
  • des antécédents de cancer
  • un traumatisme passé

Si un ou plusieurs de ces symptômes accompagnent la douleur dorsale, surtout si vous avez des antécédents de cancer, consultez immédiatement votre médecin. Il est également important d’appeler le médecin si votre mal de dos résulte d’une blessure récente.

Rassurez-vous cependant, il est important de noter qu’il est rare que les douleurs dorsales nocturnes soient causées par une tumeur, une infection ou une SA. Peut-être que la faute est simplement à attribuer à votre matelas ou votre position de sommeil ? Voyons à ce propos les meilleures positions pour dormir lorsque l’on souffre du dos.

Les meilleures positions de sommeil pour les douleurs lombaires

Voici les meilleures positions de sommeil à essayer si vous avez des douleurs lombaires, ainsi que d’autres choses que vous pouvez faire pour obtenir une meilleure nuit de repos.

Sur le côté, l’oreiller entre les genoux

dormir sur le côtéSi vous ne vous sentez pas à l’aise de dormir sur le dos, essayez de vous mettre sur le côté :

  • Laissez votre épaule droite ou gauche entrer en contact avec le matelas et le reste du corps.
  • Placez un oreiller entre vos genoux.
  • S’il y a un espace entre votre taille et le matelas, songez à y ajouter un petit oreiller pour plus de soutien.

La règle est a suivante avec cette position : résister à l’envie de toujours dormir du même côté, ce qui pourrait causer des problèmes comme un déséquilibre musculaire ou même une scoliose.

En quoi cette position aide-t-elle ? Le simple fait de dormir de côté ne vous fera pas vous sentir mieux. La clé réside dans l’utilisation de l’oreiller entre les genoux ! Ce dernier maintiendra vos hanches, votre bassin et votre colonne vertébrale dans un alignement optimal.

Sur le côté, en position fœtale

position foetaleSi vous avez une hernie discale, vous pouvez essayer de dormir sur le côté courbé en position fœtale :

  • Allongez-vous sur le dos, puis penchez doucement sur le côté.
  • Amenez les genoux vers la poitrine et ramenez doucement le torse vers les genoux.
  • N’oubliez pas de changer de côté de temps à autre pour éviter tout déséquilibre.

En quoi cette position aide-t-elle ? Vos disques sont des coussins souples entre chaque vertèbre de la colonne vertébrale. Une hernie se produit quand une partie du disque sort de son espace normal, pouvant entrainer des douleurs nerveuses. Lorsque placez votre torse en position fœtale, vous ouvrez ainsi l’espace entre les vertèbres.

Sur le ventre avec un oreiller sous l’abdomen

dormir sur le ventreVous avez peut-être entendu dire que dormir sur le ventre est très déconseillé pour les maux de dos. C’est en partie vrai parce que cela peut placer un stress au niveau du cou. Mais il y a une manière de faire les choses bien :

  • Placez simplement un oreiller sous le bassin et le bas du ventre pour soulager une partie de la pression exercée sur le dos.
  • Selon votre position, vous pouvez choisir d’utiliser un oreiller sous la tête.

En quoi cette position aide-t-elle ? Les gens qui ont la maladie dégénérative au niveau des disques peuvent sont les plus sujets à tirer un bénéfice de cette position. Elle peut soulager n’importe quel stress qui est placé sur et entre vos disques.

 

Sur le dos avec un oreiller sous les genoux

Pour certaines personnes, dormir sur le dos peut être la meilleure façon de soulager les maux de dos :

  • Allongez-vous à plat sur le dos.
  • Placez un oreiller sous vos genoux et gardez votre colonne vertébrale neutre. L’oreiller est important – il aide à garder cette cambrure dans le bas du dos.

En quoi cette position aide-t-elle ? Lorsque vous dormez sur le dos, votre poids est réparti uniformément. Non seulement cela, mais il s’étend sur la plus grande partie de votre corps, votre dos. Par conséquent, vous exercez moins de tension sur vos points de pression. Vous pouvez également bénéficier d’un meilleur alignement de votre colonne vertébrale et de vos organes internes.

Sur le dos, tout simplement

dormir sur le dosVous apprécié de vous endormir dans une chaise longue ? Bien que ce ne soit peut-être pas le meilleur choix pour les maux de dos, cette position peut être bénéfique si vous souffrez de spondylolisthèse isthmique. Si c’est votre cas, envisagez d’investir dans un lit ajustable pour que vous puissiez dormir de cette façon avec le meilleur alignement et le meilleur soutien possible.

En quoi cette position aide-t-elle ? La spondylolisthèse isthmique est une pathologie où l’une de vos vertèbres glisse sur la vertèbre du dessous. L’inclinaison peut être bénéfique pour le dos, car elle crée un angle entre les cuisses et le tronc. Cet angle aide à réduire la pression exercée sur votre colonne vertébrale.

Rappelez-vous : l’alignement est la clé !

Quelle que soit la position que vous adoptez, garder un bon alignement de votre colonne vertébrale est la partie la plus importante de l’équation. Concentrez-vous particulièrement sur l’alignement oreilles/épaules/hanches. Vous remarquerez peut-être des espaces entre votre corps et le lit qui sollicitent vos muscles et votre colonne vertébrale. Vous pouvez réduire ces derniers en utilisant des oreillers.

Faites attention en vous retournant, vous pouvez vous désaligner pendant les mouvements de torsion et de rotation. Déplacez toujours votre corps dans son ensemble, il peut même être utile de ramener vos genoux vers votre poitrine lorsque vous vous retournez.

Choisir le bon oreiller

QUEEN ROSE Oreiller de grossesse, oreiller de corps avec la...
137 Reviews
QUEEN ROSE Oreiller de grossesse, oreiller de corps avec la...
  • Système de forme pour tout le corps - Grace à ce produit, vous pouvez vous détendre de la tête...
  • Revêtement possible à retirer - La fermeture éclaire permet de le retirer donc le coussin est...
  • Le soutien parfait pour le corps d'une femme enceinte - Le design confortable vous donnera une...

Choisir son oreiller est crucial, ce dernier doit confortablement accueillir votre tête et votre cou tout en soutenant la partie supérieure de votre colonne vertébrale. Si vous dormez sur le dos, votre oreiller devrait combler complètement l’espace entre votre cou et le matelas. Si vous dormez sur le côté, essayez d’utiliser un oreiller plus épais pour garder la tête alignée avec le reste de votre corps dans cette position.

Quoi que vous fassiez, ne placez pas votre oreiller sous vos épaules.

Pour les dormeurs sur le dos : il est préférable d’adopter des oreillers plus minces qui possèdent un rembourrage supplémentaire en bas pour soutenir le cou. La mousse à mémoire de forme est un bon matériau qui se moule spécifiquement à votre propre cou. Un coussin d’eau est une autre option qui offre un soutien ferme et complet.

Pour ceux qui dorment sur le ventre, il vous faut, vous le savez sans doute, un oreiller le plus fin possible voir pas d’oreiller du tout. En fait, si vous aimez dormir sur le ventre, vous pouvez essayer de dormir sur le côté tout en tenant un oreiller. Un oreiller de corps vous donnera la sensation d’avoir quelque chose contre votre estomac, tout en maintenant l’alignement de tout le reste de votre corps.

Pour ceux qui dorment sur le côté, mettez-vous en quête d’un oreiller ferme. Mieux encore, essayez d’en trouver un bien large qui vous aidera à combler l’espace entre votre oreille et votre épaule. Et n’oubliez pas de placer un oreiller ferme entre vos genoux. Vous pouvez même remplacer ce second oreiller par une serviette roulée.

N’oubliez pas de changer votre oreiller tous les 18 mois environ, certes les taies d’oreillers peuvent être une bonne barrière, mais les oreillers contiennent beaucoup de déclencheurs d’allergie comme la moisissure et les acariens.

Choisir le juste matelas

140 x 190 x 25 cm matelas en mousse à mémoire de forme...
5 Reviews
140 x 190 x 25 cm matelas en mousse à mémoire de forme...
  • 140x190x25cm Matelas à mémoire de forme (50kg/m3)
  • Idéal pour la fibromyalgie arthrite sciatiques - Solution parfaite pour un mal de dos
  • Hypoallergéniques microfibre housse de matelas (amovible)

Le matelas a aussi son importance. Les médecins avaient l’habitude de recommander des matelas orthopédiques très fermes aux personnes souffrant de douleurs lombaires.

,Mais n’en achetez pas un tout de suite.

Des études récentes ont montré que les personnes qui utilisent des matelas extrêmement fermes peuvent éprouver un sommeil de mauvaise qualité. Cela dit, un matelas trop mou ne sera pas d’une grande aide pour l’alignement.

Si vous avez le budget pour acheter quelque chose de neuf, essayez de choisir un matelas ferme (ou mi-ferme) fait avec des ressorts intérieurs de bonne qualité ou de la mousse. Vous pouvez également améliorer le matelas à ressorts que vous possédez déjà en ajoutant un dessus de matelas à mémoire de forme.

Malheureusement, il peut être difficile de juger de la qualité d’un matelas en magasin, après seulement quelques minutes de test, c’est pourquoi certaines compagnies vous laissent tester leurs produits sur une période de temps déterminée et vous avez la possibilité de le retourner si le matelas ne vous convient pas.

Vous n’avez pas envie de vous tromper ? Vous pouvez voir si un matelas plus ferme serait approprié en plaçant une planche de contreplaqué bon marché sous votre matelas actuel. Vous pouvez même placer votre matelas sur le sol pour voir si la diminution du mouvement des ressorts soulage vos douleurs dorsales, un bon test avant de passer à l’achat !