Exercices contre le mal de dos,
pourquoi est-ce essentiel ?

Lorsque vous ressentez une douleur dorsale, votre premier instinct est généralement de vous allonger et de vous détendre sur le canapé, pas vrai ? Vous devriez peut-être repenser cette stratégie.

Notre corps réagit au mouvement de façon extrêmement positive. Pour ne citer que quelques bienfaits, rester actif favorise la circulation, le fonctionnement des organes et la nutrition de vos articulations. Toutes ces choses se combinent pour prévenir les maux de dos, mais peuvent aussi aider à traiter les maux de dos lorsqu’ils surviennent.

Donc, si vous faites partie des 80% d’adultes qui rencontreront des épisodes de maux de dos, lisez bien ceci : de nouvelles lignes directrices de l’American College of Physicians suggèrent que les options non médicamenteuses sont les meilleures pour vaincre les problèmes de dos. Et cela inclut inévitablement l’exercice.

Une excuse en moins pour ne pas se remuer !

L’exercice vous aide à récupérer

La majorité des maux de dos ne sont pas graves. En fait, la plupart des cas durent de quelques jours à quelques semaines et guérissent d’eux-mêmes. C’est pourquoi les experts de la santé recommandent généralement de poursuivre les activités quotidiennes malgré tout. Par exemple, si vous avez pour habitude d’aller promenez votre chien le matin, ou que vous êtes un coureur, continuez.

Gardez tout de même à l’esprit qu’il y a quelques indices qui doivent vous indiquer quand consulter un médecin. Prenez rendez-vous si vous ressentez une douleur persistante et qu’aucune position ne vous fait vous sentir bien. Prenez également note si vous constatez des changements neurologiques dans vos jambes (comme des picotements, un engourdissement ou une faiblesse) ou si vous avez des problèmes vésicaux ou intestinaux.

Renforcer votre sangle abdominale

Contre le mal de dos, vous pouvez prendre les choses en main et pratiquer de votre côté des exercices musculaires et d’étirements pour atténuer la douleur. Le tout est de pratiquer les bons, car certains exercices peuvent empirer les choses.

Renforcer la zone abdominale est par exemple un très bonne solution, plus votre abdomen est solide, plus il va être en mesure de protéger votre colonne vertébrale sur des mouvements du quotidien et moins vous aurez donc mal.

Avoir des abdominaux musclés revient à avoir un dos en bonne santé, en plus du côté esthétique non négligable.
Une ceinture abdominale bien travaillée va aider à supporter le bas de votre colonne en travaillant de pair avec le plancher pelvien tout en recrutant naturellement les abdomineux profonds, les transverses.

Une revue du Journal of Physical Therapy Science a constaté que le renforcement de l’abdomen était plus intéressant que l’entraînement de résistance lorsqu’il s’agit de soulager les douleurs chroniques au bas du dos. Les muscles de votre section médiane comprennent ceux qui sont situés à l’avant du corps (les abdos), les muscles du dos et de la colonne vertébrale, ainsi que les muscles de la hanche, du plancher pelvien et du diaphragme. Ces muscles profonds et de soutien aident à stabiliser le dos lorsque vous bougez.

Les meilleurs exercices d’abdos apportent d’autres bénéfices plus subtiles et moins voyants, comme la création d’une contre-pression contre votre intestin pour aider la digestion des aliments et contre votre diaphragme pour rendre la respiration plus efficace, que du bonus donc pour votre mal de dos et votre santé globale.

Courez pour renforcer votre colonne vertébrale

La science nous a montré que courir protège : une étude de 2017 publiée dans la revue Scientific Reports a révélé qu’un programme régulier de course à pied sur de longues distances améliore la santé des disques intervertébraux (qui aident à absorber les chocs) en les gardant plus hydratés et mieux nourris.

Les chercheurs ont aussi découvert les bienfaits du jogging, de la marche rapide et de la marche classique. La clé pour tout ce qui précède: courir avec une bonne posture et une bonne technique.

Il n’ y a rien de tel que le combo force + cardio

Selon des recherches récentes, un programme combinant l’entraînement musculaire et la marche peut stimuler la fonction rachidienne et réduire la douleur chez les personnes en surpoids. C’est probablement parce que ce type d’entraînement aide à équilibrer et renforcer les muscles du dos, ainsi que de stimuler le flux sanguin vers les tissus de la région, ce qui peut accélérer la guérison.

En plus d’améliorer la santé du dos, ce programme combiné de cardio et de musculation brûle également de la graisse corporelle, ce qui peut aider à réduire la charge sur la colonne vertébrale, doublement intéressant.

Le yoga pour un effet massant

Avec ses poses apaisantes, ses techniques de respiration et ses bienfaits relaxants, le yoga peut réellement faire du bien à votre colonne vertébrale.

Dans une nouvelle étude publiée dans les Annales de la médecine interne, les chercheurs ont comparé des personnes qui suivaient des cours de yoga hebdomadaires avec d’autres qui suivaient des séances chez un physiothérapeute.

Figurez-vous qu’après trois mois, les eux groupes (yoga et physiothérapie) présentaient des améliorations semblables en ce qui a trait aux niveaux de douleur et étaient moins susceptibles d’utiliser des analgésiques.

Il est temps de dire namaste !

Le tai chi, très bon aussi

Enraciné dans la culture chinoise, le tai chi est une séquence de mouvements lents et méditatifs qui aident à réduire davantage que votre niveau de stress. Dans une étude de 2016 portant sur 18 essais cliniques comparatifs randomisés, les chercheurs ont analyser les bienfaits du tai chi sur les douleurs chroniques. Ils ont découvert que ce dernier peut soulager les douleurs lombaires après 10 à 28 semaines de pratique.

L’immobilité, le pire remède qui soit

Rester assis à votre siège toute la journée peut nuire à votre capacité de guérir rapidement, ce qui peut vous enfermer dans un cycle de douleur.

Lorsque vous arrêtez de bouger pour protéger l’articulation, avec le temps, l’articulation devient plus sensible. Le résultat est que vous avez besoin de moins de stimulation pour faire souffrir à nouveau la partie du corps. Le remède pour éviter qu’un dos sensible et irritable ne s’aggrave ? Levez-vous et bougez !

Comment soulager le mal de dos ?

Comment libérer la douleur du haut du dos